26 mauvaises habitudes qu’on a dans la salle de bain

Non, les pinceaux à maquillage ne se lavent pas tout seuls. Et oui, le couvercle des toilettes a VRAIMENT une utilité…

  1. Utiliser son téléphone aux toilettes

e5a92929975b316a037c6545e1ac0112

Qui n’a pas déjà fait une partie de Candy Crush sur le trône ? Selon une étude, 75% des Américains utilisent leur smartphone aux toilettes, et y passent même leurs coups de fil. Les Français ne sont pas épargnés : 72% jugent que répondre au téléphone aux toilettes est l’habitude la plus agaçante, selon un sondage du site codepromotion.fr, publié en 2013. En plus de risquer de froisser vos amis, vous multipliez le nombre de bactéries sur les bactéries sur votre téléphone, déjà très sale : d’après une étude de l’Université de Manchester, le mobile contient déjà 500 fois plus de bactéries qu’un siège de toilettes. Dernier risque : le grand plongeon de votre smartphone au fond de la cuvette.

  1. Laisser son téléphone dans la salle de bain pendant la douche ou le bain

psycho-o

Un bain bien chaud, une douche brûlante, et une douce vapeur se répand dans toute la salle de bain… Jusqu’à s’infiltrer dans votre téléphone, gentiment abandonné sur le lavabo, activant ses capteurs d’humidité. Attention : en cas de panne, le fabriquant pourra déclarer qu’il y a « des traces d’eau » dans votre téléphone et annulera votre garantie.

  1. Mettre de l’adoucissant sur les serviettes

soupline-o

Rien de plus agréable qu’une serviette bien moelleuse dans laquelle se blottir en sortant de la douche… Sauf qu’à trop forcer sur l’adoucissant pour notre linge de bain, on empêche sa fonction première : éponger ! En effet, les adoucissants créent un film gras sur les fibres des serviettes, qui absorbent plus difficilement l’eau. À force de lavage, elles deviennent rêches. Pourquoi ne pas opter pour le vinaigre blanc, qui annule l’effet calcaire de l’eau ? Un adoucissant naturel, peu cher et écologique !

  1. Ne pas laver rideau et tapis de douche

970266daec2fbfd2c4c15b1fe048bea7

À quand remonte la dernière fois que vous avez lavé votre rideau de douche ? Jamais ? Vous pensez vraiment que les tâches foncées sont dues à votre masque au savon noir ? Jamais vraiment sec (surtout s’il est trop long) et dans la pièce la plus chaude de la maison, le rideau de douche est le terrain favori des moisissures et des bactéries. Et un simple jet d’eau chaude ne suffit pas à le nettoyer. On s’en rappellera la prochaine fois qu’il collera par inadvertance notre peau sous la douche. Le constat est le même pour le tapis de douche que vous ne faites jamais sécher.

  1. Tirer la chasse d’eau couvercle ouvert

76b0f83b9a15c4faeb8df6e0754a09f8

Les particules présentes dans la cuvette peuvent valser dans toute la pièce : selon la Harvard School of Public Health, elles peuvent atteindre jusqu’à 1.80m de rayon. Des chercheurs ont retrouvé des matières fécales un peu partout dans la salle de bain : serviettes, savon et brosse à dent… Une étude anglaise a même constaté qu’il y avait 12 fois plus de germes autour des toilettes dont on ne referme pas le couvercle au moment de tirer la chasse. Et pour les celles qui ne posséderaient pas de couvercle, les scientifiques préconisent la distance, en utilisant son pied pour actionner la chasse d’eau. Le but : éviter que les bactéries volent sur le visage.

  1. Ne pas remplacer sa brosse à dent

toothbrush-o

Au moins tous les trois mois, selon les marques spécialistes de l’hygiène bucco-dentaire. Durant ce laps de temps, les bactéries prolifèrent et les poils se recourbent. Le brossage est moins efficace, les gencives s’irritent et les caries peuvent s’installer…

  1. Alterner avec trois crèmes de jour différentes

products-o

En changeant de crème chaque matin, les risques d’irritation augmente : la peau est chamboulée et réagit mal. En plus, vous gaspillez vos précieuses crèmes : les effets des actifs cosmétiques mettent entre deux et quatre semaines à apparaître sur votre peau. Autant de raison pour se montrer patient.

  1. Utiliser ses produits de beauté trop longtemps

47795629520d0919e1f730174845b987

Comme les produits alimentaires, les cosmétiques ont une durée de vie limitée, indiquée par un chiffre suivi de la lettre M, au dos de vos tubes (6M = six mois). Au delà de cette période recommandée, les produits perdent en efficacité et peuvent même se montrer dangereux, provoquant irritations et allergies. Outre la date à consulter, c’est un autre réflexe qu’il faut adopter : dès que l’apparence du produit change (texture granuleuse, couleur étrange, séparation entre corps solide et liquide, odeur gênante…), on opte pour la poubelle plutôt que notre précieux visage.

  1. Prendre un bain trop chaud

bath

En plongeant son corps dans une eau trop chaude, on augmente les risques de vasodilatation, qui peuvent créer une hypotension : le coeur s’emballe alors, ce qui peut causer un malaise. Dangereux de perdre connaissance quand on est dans l’eau… En plus, la chaleur fait aussi transpirer et peut être source de déshydratation.

  1. Ne pas nettoyer ses pinceaux à maquillage

b3e44579f5ff378922d737267af05d7d

Sébum, cellules mortes, résidus de poudre et de maquillage…. Les pinceaux renferment de belles surprises entre leurs poils, que l’ont glisse chaque matin sur nos paupières et nos joues. En plus de pouvoir causer petits boutons et autres rougeurs, on fragilise nos pinceaux qui échoueront dans la poubelle. Un peu de shampoing doux et d’eau tiède, on les nettoie doucement, idéalement chaque semaine.

  1. Ne pas faire pipi sous la douche

pee

Se vider la vessie sous le pommeau de douche n’est plus une mauvaise habitude. C’est même ce que recommande SOS Mata Atlântica dans une campagne réalisée en 2009. Selon l’association écologique brésilienne, chaque personne qui fait pipi sous la douche une fois par jour économiserait 4380 litres d’eau potable par an. En 2014, c’est une association d’étudiant anglais, adoubée par leur université, qui a conseillé à ses étudiants de se soulager dans leur baignoire !

  1. Utiliser des appareils trop chauds pour ses cheveux

hair-o

La chaleur abîme les cheveux, les cassent et les affinent. Les glandes sébacées sont suractivées par la chaleur et produisent du sebum qui rend les cheveux gras et plats. Pour soigner notre crinière, on privilégie le séchage naturel à l’air libre, et si les instruments de brushing sont indispensables, on branche les outils à la température la plus faible. A bannir surtout : le fer à lisser ou à boucler sur cheveux humides, qui fait bouillir l’eau contenue naturellement dans les cheveux. Résultat : un cheveu grillé.

  1. Utiliser du savon pour bébé

cadum-o

Certains pensent retrouver la douceur d’une peau de bébé en utilisant les produits qui leur sont destinés. Erreur ! Le pH de la peau et des cheveux des plus petits est particulier. Leurs produits de beauté sont trop gras et étouffent le derme et la fibre capillaire des adultes.

  1. Utiliser gant de toilettes et fleur de douche sans les remplacer ou les laver

539dae1fdbf4f01bfe2854d45928212c

Ce sont de vrais nids à bactéries ! Résidus de cellules mortes et de savon, humidité permanente… Le gant de toilettes et la fleur de douche sont un peu le cimetière de ce dont la peau se débarrasse. Autant ne pas ré-étaler ces germes sur notre corps.

  1. Utiliser sa serviette trop longtemps

towel-o

Bactéries, cellules mortes, résidus de maquillage, de savon… Si en plus elles sont mal étendues, les serviettes gardent leur humidité et leur chaleur, donnant aux germes un terrain de reproduction idéal. Seule solution pour rester vraiment propre après la douche : changer de serviette toutes les deux semaines.

  1. Ne pas se laver les mains après être allé aux toilettes

hands-o

Selon une étude, un Français sur deux ne se laverait pas les mains après chaque passage aux toilettes. Des mains qu’on utilisera pour ouvrir des portes, cuisiner, se gratter les yeux, manger… appliquant directement les bactéries et virus hérités du passage aux toilettes. Vous ne serrerez plus la main de vos potes comme avant.

  1. Ne pas laver le bouton de la chasse d’eau

chassedeau-o

Vous pensez que cette liste ne vous concerne pas : vous lavez régulièrement vos serviettes de bain, nettoyez fréquemment la douche, les toilettes, le lavabo, vous êtes même un adepte du lavage de rideau de douche. Mais vous oubliez un détail crucial : la chasse d’eau. Parce que quand vous passez un moment sur le trône, vos mains sales appuient sur ce bouton, après avoir été…. enfin, vous voyez.

  1. Trop forcer sur gommage

crade-o

Rien de tel que cette sensation de peau douce après un gommage. Sauf qu’à trop forcer sur le gant en crin, on décape la peau qui s’irrite : rougeur, assèchements et surproduction de sébum… Tous les bienfaits de l’exfoliation disparaissent.

  1. Utiliser des coton-tiges

cotontige-o

Vous savez que c’est mal, que ça pousse le cérumen à l’intérieur des conduits auditifs et crée un bouchon. Vous savez que ça peut causer de l’eczéma. Vous savez que si vous forcez trop vous pouvez percer votre tympan. Mais c’est tellement agréable que vous ne pouvez pas vous en empêcher.

  1. Abuser des lingettes démaquillantes

2025d1e84c3e311e736a91241c3f58f1

Rapides et simples d’utilisation, les lingettes démaquillantes enlèvent toute trace de maquillage en quelques secondes. Mais le frottement peut irriter les peaux les plus sensibles. Mais elles sont surtout très néfastes pour l’environnement car elles génèrent une importante quantité de déchet.

  1. Maltraiter son rasoir

rasoir-o

Un rasoir mal rincé et mal séché, ce sont des poils coincés entre des lames rouillées… Pas top pour une glisse indolore sur la peau. Et comme la brosse à dent, le rasoir est personnel pour éviter la transmission d’infections, comme le VIH.

  1. Collectionner les nouveaux gel douche

4ebce5f74c7ac3ea08c8ee0960dfd35c

Lassé par l’odeur « coco & tiaré » de votre gel douche, vous l’abandonnez sur le rebord de la baignoire au profit de votre nouveau flacon de « agrumes & verveine ». Vous avez donc cinq savons presque vides que vous ne vous décidez pas à jeter.

  1. Laisser couler l’eau

water_5270493_GIFSoup.com

Pendant qu’on se lave les dents, en attendant que l’eau soit bien chaude, ou parce qu’on est si bien sous le pommeau de douche… Chaque jour, un français consomme en moyenne 150 litres. Combien pourraient être économisés, au lieu de passer directement dans le tuyau des eaux usagées sans même avoir été touchée ? Les ours polaires ne nous remercient pas.

  1. Ne pas jeter le rouleau de papier toilette vide

papertoilet

C’est tellement mieux de le laisser prendre la poussière. Ou pire, de ne pas le remplacer et de laisser le suivant galérer tout seul.

  1. Jeter autre chose que du papier toilette dans la cuvette

snake-o


Lingettes, cotons, tampons, préservatifs, coton-tige… Les déchets les plus solides bouchent les canalisations, les autres peuvent relâcher des produits toxiques dans de l’eau qui sera traitée pour être rendue consommable.

  1. Ne pas utiliser la salle de bain

natoo-bathroom-o

Parce que la pire de toutes les mauvaises habitudes de salle de bain, c’est de ne jamais l’utiliser !

Eléonore Payro 

A lire aussi : 

Comment bien choisir son PQ ?
Six choses que vous ignoriez sur la brosse à dents
5 idées reçues sur le sexe dans la salle de bain

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s