Quand « ma » salle de bain devient « notre » salle de bain

Pour tous les jeunes couples qui emménagent ensemble, il faut passer par là : chacun doit apprendre à trouver ses marques dans le nouveau domicile. Y compris dans la salle de bain, où l’intimité se conjuguera désormais au pluriel. Baptiste et Laura nous ont raconté leur expérience.

“Ah, depuis que Laura est là, y a eu des changements dans la salle de bain !”

Baptiste le reconnaît volontiers, depuis que sa copine habite avec lui, il n’est plus forcément maître en son royaume. Ces deux Bretons de 24 ans forment un jeune couple, dont l’histoire d’amour a commencé il y a presque cinq ans. Logiquement, la question d’emménager ensemble s’est un jour posée. Et depuis deux semaines, le cap est passé : Laura a rejoint Baptiste dans son appartement de Saint-Ouen. “Ça s’est fait petit à petit, l’année dernière elle dormait deux à trois fois par semaine chez moi”, explique-t-il. Le temps pour elle de progressivement transporter ses affaires, avant de s’installer officiellement.

La salle de bain est devenue trop petite

Ce couple de jeunes diplômés apprend maintenant à vivre ensemble. Une cohabitation qui se passe très bien, même s’il reste quelques petits détails à régler. Et notamment dans la salle de bain, où des aménagements du territoire ont été nécessaires. “Déjà, on a dû acheter un meuble”, note Laura. Effectivement, cette native de Quimper n’est pas arrivée les mains vides: “J’ai une quarantaine de produits dans la salle de bain. Je me maquille pas beaucoup, mais j’aime juste bien prendre soin de moi !”. Une armoire est donc effectivement vite devenue indispensable. “J’étais obligée de mettre mes produits de beauté dans une pauvre boite, par terre”, se remémore-t-elle. Une situation dommageable, surtout que Laura fait bien attention à ce qu’elle achète : “Je suis sensible à la qualité des produits que j’utilise. Par exemple, concernant les déodorants, je fais attention à ce qu’ils ne contiennent pas d’aluminium”.

Une partie des produits de beauté

Une (petite) partie des produits de beauté

Beaucoup de nouveaux (bons) produits donc, mais son compagnon n’a pas été déconcerté par la nouvelle apparence de sa salle de bain. “Ça me dérange pas qu’il y ait autant d’affaires, le seul problème c’est effectivement parfois quand ça s’étale dans des endroits qui sont pas faits pour ça”, ajoute Baptiste. Tout juste semble-t-il troublé par le linge qui semble n’en jamais finir de sécher. “Il y a toujours des trucs étendus maintenant”, note-t-il. Il faut dire que dans le domicile audonien, depuis que Laura est arrivée, on est passé d’une à trois lessives par semaine. Un changement parmi d’autres.

“C’était pas hyper bien rangé, mais c’était propre hein !”

A l’origine, les deux amoureux n’entretiennent pas forcément le même rapport à la salle de bain. “Moi c’est une tondeuse, deux parfums, ma brosse à dents et mes affaires de lentille”, détaille-t-il. Et 10 à 12 minutes dans la salle de bain le matin. “Ce qu’il faut quoi, propre et efficace”, reprend-il. Laura, elle, déclare passer 30 minutes dans la salle de bain avant de lancer sa journée. “Bon ok, peut-être 40”, précise-t-elle, après la moue quelque peu sceptique de son compagnon. Sa première réaction, quand elle a rangé ses affaires dans la petite pièce ? “Je me suis dit ‘y a du boulot’ quand j’ai vu la pile de linge sale…”. Un commentaire qui fait tiquer Baptiste. “Ok c’était pas toujours hyper bien rangé, mais c’était loin d’être sale hein !’, tient-il à préciser. Il reconnaît néanmoins que depuis que sa chérie vit avec lui, sa salle de bains est “plus propre”. Même s’il pourrait presque jurer qu’il lui arrive parfois de retrouver des cheveux dans la baignoire… Ça tombe bien, elle a parfois la surprise de retrouver des poils de barbe dans le lavabo. “Il nettoie pas toujours hyper bien après son passage…”, souffle-t-elle.

L'évier est bien rangé

Ça c’est de l’évier bien rangé!

La salle de bain ne serait-elle, au final, que source de discorde? Non, “pas du tout”, promettent les amoureux. “Du moment qu’on déplace pas mes affaires, et que je retrouve ma brosse à dents, tout me va”, philosophe Baptiste. Laura a bien quelques idées pour refaire la décoration, mais chaque chose en son temps, ça ne sera pas par tout de suite. Pour l’instant, chacun a vite trouvé ses marques, et en semaine, ce couple s’est bien organisé. “On est coordonné le matin. Quand l’un prend le petit-déjeuner, l’autre se prépare”, expliquent-ils. Et sur l’ordinateur, chacun s’est créé une playlist spéciale pour la douche. “Comme ça, tout le monde est content”. Le week-end, Baptiste et Laura se préparent même ensemble: “On joue, on prend notre temps, on rigole…”. Impossible néanmoins de se doucher ensemble. Monsieur aime ses douches fraîches, tandis que madame les prend brûlantes.

A chacun son royaume

A Saint-Ouen, pour ce jeune couple, la vie suit donc tranquillement son cours. Mais leur appartement aurait encore plein d’autres histoires à raconter. “Maintenant, faut revenir faire une enquête sur la cuisine!”, lance Baptiste, une fois l’interview finie.

Car si Laura s’est appropriée la salle de bain, Baptiste a lui aussi son territoire. “Les repas, la vaisselle… Dans la cuisine, je fais tout!” Laura le reconnaît sans problème, elle n’aime pas mettre les pieds dans cette pièce. Dans ce nouveau foyer, les tâches domestiques sont bien partagées, et tout le monde semble heureux comme ça.

Si vous aussi, vous avez soudain envie d’une bonne playlist pour la douche, retrouvez notre sélection ici

A lire aussi : 

En Images – Léa : « Je suis accro aux bains »
La guerre balnéaire

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s